Deuxième non-lieu en faveur de Samir El Wafi

La chambre judiciaire chargée des affaires des chèques impayés au sein de la cour d’appel de Tunis a émis ce vendredi 5 janvier 2018, un verdict de non-lieu en faveur de l’animateur Samir El Wafi.

Selon Mosaique fm, l’avocat de Samir El Wafi a présenté des documents prouvant le paiement des quatre chèques pour lesquels l’affaire a été intentée contre son client.

Toutefois, le journaliste ne sera pas libéré, et ce à cause d’autres affaires intentées contre lui.

Rappelons que le tribunal de première instance de Tunis a prononcé le 4 décembre 2017, un non-lieu en faveur de Samir El Wafi concernant une affaire d’escroquerie.

D’autre part, le pôle judiciaire financier a également décidé d’abandonner les charges contre le journaliste accusé de blanchiment d’argent.

Me Hatem Zouari, affirme pour sa part, que le parquet a décidé de faire appel du verdict.

Le porte-parole du pôle judiciaire financier et du Tribunal de première instance de Tunis, Sofiene Selliti, avait déclaré le vendredi 3 novembre 2017, qu’une nouvelle enquête a été ouverte à l’encontre du journaliste Samir El Wafi.

Un courrier avait été envoyé par la Commission tunisienne des analyses financières (Ctaf), au Pôle, a-t-il ajouté, soulignant qu’il s’agit d’une nouvelle affaire et n’a aucun lien avec les affaires pour lesquelles l’animateur est déjà détenu.

Commentaires:

Commentez...