En 1935, au bon vieux temps des courses automobiles à Tunis

En 1935, au bon vieux temps des courses automobiles à Tunis

Par -

Splendide photo d’un autre temps, ce cliché montre l’arrivée du Grand prix de Tunisie en 1935. Le vainqueur en était l’Italien Achille Varzi qui roulait pour l’écurie Auto Union, un consortium allemand.

Tout est mystère dans cette photo sauf l’enseigne publicitaire au nom des cafés Bondin. Sinon, mystère et boule de gomme!

Où se trouvait le circuit? Etait-ce au Belvédère ou ailleurs? Quels étaient les concurrents? Quelle est l’historique de ce prix qui n’existe plus de nos jours? Quelles étaient les voitures les plus suivies?

Autant de questions qui soulignent les énigmes posées par cette photo qui nous a été communiquée par Olivier Jamil. Des questions pour le moment sans réponses exhaustives, en attendant que nos lecteurs s’emparent de ce sujet et se lancent avec nous dans la recherche d’informations qui pourraient éclairer ce cliché…

Notons toutefois qu’Achille Varzi est un pilote italien des plus connus. Il a été à plusieurs reprises champion d’Italie de moto et de courses automobiles à partir de 1928.

Varzi a roulé en Alfa Roméo, Maserati et Bugatti avant de rejoindre Ferrari en 1934. Il sera ensuite recruté par les Allemands de Auto Union. Pour le Grand prix de Tunis qu’il avait remporté en 1935, Varzi avait roulé avec un monoplace développé par la compagnie allemande et qualifié de flèche d’argent.

Puissant et performant, ce monoplace lui permit alors de dominer la course qu’il remporta haut la main après l’avoir littéralement survolée.

Qui, amis lecteurs, nous en dira plus ?

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo