Lina Touati, la « Karate Kid » tunisienne qui a conquis l’Amérique !

Lina Touati, la « Karate Kid » tunisienne qui a conquis l’Amérique !

Par -

Elle s’appelle Lina, elle a tout juste 18 ans et elle honore déjà les couleurs de la Tunisie à l’étranger.

Il y a quelques semaines, elle a remporté une médaille d’or à l’American Shotokan Karate Championship, dans l’état de Illinois, aux Etats-Unis. Sa deuxième en trois mois.

S’exprimant à Webdo, Lina a indiqué avoir participé dans la catégorie « Open Weight », pour les joueurs âgés entre 18 et 34 ans. La Tunisienne a relevé défi face à des joueuses de très haut niveau, parmi lesquelles on trouve les jeunes joueuses de l’équipe nationale américaine.

Ses débuts

Lina était brillante dès son jeune âge. Avant de se lancer dans cette nouvelle expérience à la rechercher de l' »American Dream », elle a remporté le Championnat de Tunisie, puis s’est faite une place encore plus importante en décrochant le championnat des Etats-Unis junior de karaté dans la catégorie des 53 kg, en juillet.

Depuis 8 mois, elle vit avec sa famille au Texas, Etat du sud américain, et poursuit ses études dans un lycée de la région.

« C’est mon père qui se charge de toute ma formation et ma carrière. Tous les déplacements sont payés par lui et aucune autre partie ne participe dans les dépenses liées à mes activités sportives. Même pas la Fédération tunisienne de karaté », nous a-telle expliqué, insistant sur le fait que tous ses exploits sont le fruit d’un effort personnel et d’un encadrement et financement purement familiaux.

Lina a reproché aux autorités concernées ce « manque d’attention » envers elle et a souligné sa volonté de continuer de travailler dur, malgré toutes les contraintes, pour hisser haut le drapeau tunisien.

Son rêve

Lina Touati a confié qu’à partir de l’année prochaine, elle sera officiellement « senior », et participera à plusieurs compétitions et championnats.

« Mon plus grand rêve reste de remporter l’Or aux jeux olympiques de Tokyo, en 2020. Il me faut encore beaucoup de préparation et d’entrainement, et je tiens à saluer vivement mon coach américaine Hina Zeb, qui me soutient et me pousse vers l’avant », a-t-elle ajouté.

Lina avec son coach.

Bon vent à notre petite championne !

Lire aussi : 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo