Hammamet se mobilise pour la culture : « Touche pas à mon festival »

Hammamet se mobilise pour la culture : « Touche pas à mon festival »

Par -

Les réseaux associatifs et les milieux culturels de Hammamet et du Cap Bon se mobilisent ce dimanche pour tenter de sauver le Centre culturel international des projets ministériels qui visent à le déstabiliser.

Un sit-in de protestation aura lieu dimanche 3 décembre à 14h devant le Centre culturel international. Il s’agit ici d’une simple première action qui devrait être suivie d’autres mouvements.

En effet, tout en sachant que la mobilisation d’un grand nombre de manifestants sera difficile à cause du long weekend du Mouled, les protestataires ont choisi de prendre date. Ils devraient en effet revenir à la charge dans les jours qui viennent.

Ce mouvement de protestation est intervenu après les propos du ministre des Affaires culturelles qui a déclaré avoir retiré une importante partie du budget du festival de Hammamet pour l’allouer à d’autres régions au nom de la discrimination positive.

En outre, le ministre qui vient de retirer 73% de leur budget au CCIH et au festival international de Hammamet vient de limoger Moez Mrabet, directeur du CCIH sans présenter d’arguments convaincants et en se réfugiant derrière de très vagues accusations de mauvaise gestion que Mrabet vient de récuser.

Cette crise ouverte au CCIH n’est pas près de s’apaiser sur fond de protestations contre les injustices faites à Hammamet et la cabale irréfléchie qui vise le festival de Hammamet et son directeur.

C’est bien dommage que le ministère s’attaque à ses propres institutions et aux cadres qui ont fait leurs preuves sur le terrain. Un cas inédit dans les archives de la culture en Tunisie !

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo