L’Art prévaudra toujours !

L’Art prévaudra toujours !

Par -

L’Art prévaudra toujours!

Telle est la conclusion du communiqué de presse publié par le Festival International du Film du Caire (CIFF) suite à l’horrible attentat qui a eu lieu aujourd’hui en Egypte.

Et telle avait été la décision de la direction des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) lorsqu’elle avait été dans la même situation.

Le 24 Novembre 2015, il y a deux ans, jour pour jour, un horrible attentat avait également eu lieu au centre ville Tunis et plus précisément à l’avenue Med V, faisant 12 morts et 20 blessés parmi les membres de la garde présidentielle.

Cela faisait 4 jours que la 26ème édition des Journées Cinématographiques de Carthage avait commencé. La Tunisie recevait à cette occasion des invités du monde entier, la fête était dans l’air.

Cet attentat avait été un choc pour tous les tunisiens.

Mais le comité d’organisation des JCC avait décidé que le festival ne serait pas interrompu. Brahim Letaief l’avait annoncé quelques heures après le lâche attentat. La Vie devait triompher sur la mort.

Ce soir-là, bravant le couvre feu, des artistes égyptiens (les acteurs Hana Shiha, Amr Youssef, Khaled Abol Naga, Nagla Badr, Salwa Khattab, le réalisateur Karim Hanafy, le critique de cinéma Ahmed Shawky) et l’actrice syrienne Kinda Allouch, invités des JCC, étaient sortis dans l’avenue Habib Bourguiba pour délivrer un message de solidarité avec le peuple tunisien et les organisateurs des JCC et pour annoncer leur décision de rester jusqu’à la fin du festival.

فنانو مصر من قلب تونس يدعمون "قرطاج" بعد انفجار الأمن الرئاسي

فيديو صورته بعد أقل من ساعتين على الانفجار الذي وقع بحافلة الأمن الرئاسي في قلب العاصمة التونسية أثناء حضورنا لمهرجان أيام قرطاج السينمائية.جمعت الفنانين المصريين، والفنانة السورية كندة علوش مع الناقد أحمد شوقي، ونزلنا لقلب شارع الحبيب بورقيبة، بعد ميعاد حظر التجوال، واستخدمت تليفون الفنان عمرو يوسف لتصوير الفيديو، ونشرت الفيديو على صفحتي الشخصية، دعما للشعب التونسي ولأيام قرطاج السينمائية، ورفضاً لأي محاولة لإلغاء فعاليات المهرجان.كل برامج التوك شو والبرامج الفنية في معظم القنوات العربية نقلت عني هذا الفيديو، وتلقى تليفوني ليلتها عشرات الاتصالات من مذيعي ومعدي البرامج التليفزيونية، والصحفيين، للإتصال بالفنانين المصريين، والحصول على تصريحات منهم حول بقاءهم في تونس بعد الانفجار. الفيديو نقلته كذلك كل الصحف والمواقع العربية، وحصد على صفحتي الشخصية فقط فوق 220 ألف مشاهدة، بخلاف مشاهداته بعدما نقلته صفحات المواقع العربي.مثلا هذا الفيديو أخذته قناة اليوتيوب الخاصة بشمس اف ام، وحقق 28,897 مشاهدة على شمس اف ام وحدهاhttps://www.youtube.com/watch?v=0nfJNiIeJcAوده اتصال من برنامج البيت بيتك مع الفنانة كنده علوش وتم من على تليفونيhttps://www.youtube.com/watch?v=p1YimjdEST8

Publié par Mostafa Elkilany sur mardi 24 novembre 2015

 

Aucun des convives du festival n’avait interrompu son séjour et n’avait quitté la Tunisie. A part Roger Waters, tous les autres invités prévus avaient continué à arriver en Tunisie.

Il y a deux ans, l’Art avait triomphé. La Vie avait triomphé.

Aujourd’hui, dans le Sinaï en Egypte, un attentat sanglant. Des gens qui priaient dans une mosquée ont été sauvagement assassinés. 235 mots et plus de 120 blessés.

Qui peut donc tuer des gens qui prient ? Au nom de quoi ? Au nom de quelle foi ou de quelle idéologie ?

L’horreur. Le choc. La tristesse. La douleur.

Et comme en Tunisie il y a deux ans, cela fait 4 jours que le Festival International du Film du Caire a commencé.

Bien que l’Etat égyptien ait décrété trois jours de deuil national, tout comme en Tunisie il y a deux ans, la direction du festival a décidé de poursuivre ses activités. Les terroristes n’auront pas le dernier mot. L’Art doit toujours prévaloir. La Vie doit toujours continuer.

A cet effet, un communiqué vient d’être publié :

«Magda Wassef, la présidente du CIFF et Youssra, la présidente d’honneur, dénoncent l’attaque d’Arish dans le nord du Sinaï qui s’est déroulée ce vendredi après-midi 24 novembre.

Le CIFF confirme que les programmes du festival continueront et resteront inchangés et ne seront pas affectés par les attaques terroristes.

En tant que festival international, le confort et la sécurité de nos clients sont l’une de nos principales préoccupations, et tous les sites sont entièrement sécurisés et sous la surveillance des forces de sécurité égyptiennes, ainsi que d’une société de sécurité privée.

L’accès à nos événements à l’Opéra du Caire, et différents lieux, est autorisé uniquement à une liste sélectionnée d’invités.

L’Art prévaudra toujours! »

Communiqué du Festival International du Film du Caire
Communiqué du Festival International du Film du Caire

Cette décision de la direction du CIFF a été difficile à prendre. Certains étaient d’ailleurs contre, mais il a été décidé qu’annuler le festival reviendrait à se soumettre aux terroristes et à la peur. Or il ne faut en aucun cas que ces assassins atteignent leur but. La Vie continue. La Vie triomphe et l’Art prévaudra toujours.

Le journaliste égyptien Mostafa Elkilany l’a d’ailleurs très bien exprimé par un statut sur son compte facebook : « nous regarderons des films, nous ferons du cinéma et de l’Art. Nous continuerons et nous résisterons. Le terrorisme ne nous fera pas peur. Leurs armes ne nous arrêteront pas. Leurs balles sont dans nos corps, mais nos esprits et nos cœurs seront des murs qui les arrêteront ».

Statut facebook du journaliste égyptien Mostafa Elkilany
Statut facebook du journaliste égyptien Mostafa Elkilany

L’Art prévaudra toujours!

Solidarité entière avec ce pays et pensées profondes aux familles endeuillées.

Toutes mes condoléances à L’Egypte et aux Égyptiens.

Neïla Driss

Lire sur le même sujet:

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Tapis rouge