Hend Sabry honorée par le Festival International du Film du Caire

Hend Sabry honorée par le Festival International du Film du Caire

Par -
Hend Sabry au Festival International du Film du Caire
Hend Sabry au Festival International du Film du Caire

Hier soir, lors de la cérémonie d’ouverture de la 39eme édition du Festival International du Film du Caire qui se tient du 21 au 30 Novembre 2017, le prix d’excellence Faten Hamama a été remis à Hend Sabry en hommage à son parcours cinématographique riche de rôles et de films de qualité. Ce prix est attribué chaque année à l’initiative de la famille de Faten Hamama à une personnalité du spectacle qui contribue à la promotion et à la mise à niveau de l’art cinématographique.

Hend Sabry reçoit son trophée des mains de Ahmed Ezz
Hend Sabry reçoit son trophée des mains de Ahmed Ezz

Très élégante dans sa robe bleu nuit, Hend Sabry a reçu son trophée des mains de l’acteur Ahmed Ezz avec lequel elle avait joué en 2001, dans son premier film égyptien Journal d’une adolescente d’Inas Al Deghidi.

Rayonnante, Hend Sabry a ensuite prononcé quelques mots de remerciements.

Hend Sabry prononce quelques mots de remerciements.
Hend Sabry prononce quelques mots de remerciements.

Elle a rappelé que la toute première récompense qu’elle a reçue était le prix de meilleure interprétation féminine pour son rôle dans le film Les silences du palais de Moufida Tlatli en 1994 aux Journées Cinématographies de Carthage, et plus précisément le 20 Novembre, jour de son anniversaire.
Or ce soir, c’est le 21 novembre et donc à quelques heures près, c’est encore son anniversaire, et elle reçoit la plus importante récompense de sa vie. Ces deux récompenses sont donc des cadeaux.

Elle a remercié Ahmed Ezz et Inas Al Deghidi, et tous ceux avec lesquels elle a travaillé, le haut comité consultatif du Festival International du Film du Caire qui lui a attribué ce prix, la famille de Faten Hamama, et plus spécialement son mari M.Mohamed Abdelwahab, qui ont accepté que son nom soit lié à celui de Faten Hamama.

Hend Sabry a ensuite enchaîné, en dialecte tunisien et avec beaucoup d’émotion, des remerciements pour la Tunisie : « Merci à la Tunisie, mon pays qui m’a fait naître et m’a fait grandir. J’espère que je fais honneur à la Tunisie comme elle me fait toujours honneur ».

Elle a continué en remerciant l’Egypte qui l’a faite grandir, qui l’a aimée et prise dans ses bras. L’Egypte qui est amour et qui lui offre cette récompense dont rêve tout artiste arabe.

Hend Sabry au Festival International du Film du Caire
Hend Sabry au Festival International du Film du Caire

Hend Sabry a également remercié toutes les personnes avec lesquelles elle a travaillé, toutes les personnes qui l’ont critiquée, toutes celles qui lui ont appris quelque chose, tous ses collaborateurs, ses collègues et ses amis.

Elle s’est ensuite adressée à ses parents présents dans la salle : « j’espère que vous êtes fiers de moi comme je suis fière de vous en permanence », et à son mari Ahmed et ses petites filles Alia et Leila auxquels elle a dit : « vous êtes la meilleure récompense, je vous aime ».

Quelle fierté de voir ainsi le travail et le talent de Hend Sabry reconnus par tous, et pas seulement dans le monde arabe. Le 7 novembre dernier, elle avait également été honorée à Washington par l’America Abroad Media (AAM), et ce pour l’ensemble de sa carrière cinématographique.

Toutes nos félicitations Hend !

Neïla Driss

Lire sur le même sujet:

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Tapis rouge