Fatma Mseddi se dit menacée pour avoir ouvert un dossier de corruption

Fatma Mseddi se dit menacée pour avoir ouvert un dossier de corruption

Par -

La députée de Nidaa Tounes, Fatma Mseddi, a déclaré ce mardi 21 novembre, qu’en tentant de traiter un dossier de corruption au port de Radés, elle a reçu des menaces.

Lors de son allocution, tenue à l’ARP en présence du Chef du gouvernement Youssef Chahed, Mseddi a fait savoir qu’une société privée lui a envoyée un huissier notaire « pour la menacer implicitement ».

Elle a ajouté, émue, que deux correspondances envoyées à la présidence de l’ARP indiquaient « qu’elle n’avait pas le droit de toucher à ces dossiers », et qu’en essayant de traiter ce sujet, « elle a dépassé ses prérogatives ».

Plus de détails dans cette vidéo :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo