Ali Laarayedh : « La loi de finances ne cible pas la classe moyenne »

Le vice-président du parti Ennahdha, Ali Laarayedh, a déclaré, à l’occasion de l’ouverture du premier séminaire régional des hommes d’affaires et de l’investissement, que la loi de finances 2018 a été mal interprétée.

Selon lui, elle ne cible pas la classe sociale moyenne et ses objectifs sont plutôt positifs, rapporte l’agence TAP.

« Ce malentendu sur la loi de finances et son essence réside dans les sources nécessaires au budget de l’Etat, qui s’élèveront à 36 mille millions de dinars, et qui ne seront pas générées par de nouveaux impôts et taxes imposés à la couche sociale moyenne mais par les ressources de l’évasion fiscale où circule l’argent de l’Etat », a-t-il ajouté.

Commentaires:

Commentez...