L’écrivaine d’origine tunisienne, Henda Ayari, accuse Tariq Ramadan de viol

CP : Claude Gassian.

L’affaire de Harvey Weinstein continue à faire des remous. Le « tremblement de terre » provoqué par les révélations de dizaines d’actrices a désormais dépassé les frontières américaines, pour atteindre les quatre coins du monde, où les femmes, via le hashtag #MeToo (moi aussi), ont commencé à dévoiler des affaires d’agressions sexuelles et de viol.

Des histoires qu’elles ont vécues et cachées par peur. Des politiciennes, aux actrices, toutes ont décidé de parler à haute voix et de dénoncer leurs agresseurs.

Cette fois-ci, la révélation vient de France, où l’écrivaine, féministe et présidente de l’association Libératrices Henda Ayari a accusé l’islamologue et théologien suisse Tariq Ramadan de viol.

« Je vais vraiment avoir besoin de soutien mes ami(e)s, car en balançant le nom de mon agresseur, qui n’est autre que Tariq Ramadan, je sais les risques que j’encours… J’ai gardé le silence depuis plusieurs années par peur des represailles car en le menaçant de porter plainte pour le viol dont j’ai été victime, il n’avait pas hésité à me menacer et à me dire également qu’on pourrait s’en prendre à mes enfants, j’ai eu peur et j’ai gardé le silence tout ce temps.

J’en ai tout de même parlé dans mon livre dans un chapitre entier en changeant son nom, pour ne pas être poursuivie en justice pour diffamation, mais aujourd’hui je ne peux plus garder ce secret trop lourd à porter, il est temps pour moi de dire la vérité. », a-t-elle écrit sur sa page Facebook. « Je sais qu’il me tombera dessus avec son équipe d’avocats et ces nombreux soutiens, c’est pour cela que je vais vraiment avoir besoin de vous pour me soutenir ! Car je m’apprête à traverser une grosse tempête mais je ne compte plus me taire ni faire marcher arrière au nom de toutes les femmes victimes !« .

Sur son compte Twitter, elle a ajouté qu' »elle ira jusqu’au bout » dans cette affaire.

A noter que Henda Ayari est née d’un père d’origine algérienne et d’une mère d’origine tunisienne.

Commentaires:

Commentez...