Tunisie : 139 journalistes agressés en six mois

Le SNJT dénonce les agressions contre les journalistes | Crédit photo d’archives : Webdo

Entre mars et août 2017, 139 journalistes ont été victimes d’agressions physiques a relevé, ce mercredi 4 octobre, l’unité de monitoring relevant du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT).

Dans le détail ce sont 35 journalistes femmes et 104 hommes exerçant dans des chaînes de télévision, des radios, des journaux ainsi que des sites électroniques qui ont été victimes d’agressions.

Le rapport semestriel du SNJT déplore la persistance des violences contre les journalistes, en particulier, lorsqu’il s’agit d’accès à l’information, appelant à la suppression des circulaires internes qui entravent l’accès à l’information.

L’unité de monitoring du SNJT a aussi relevé un retour à certaines pratiques visant à empêcher les journalistes d’accéder aux sources d’information, particulièrement au niveau régional.

Par ailleurs, le SNJT a accusé les agents de l’ordre, les fonctionnaires et les responsables gouvernementaux de violences contres les professionnels des médias selon le rapport élaboré en coordination avec le Haut-Commissariat aux droits de l’homme.

Commentaires:

Commentez...