Violences dans les stades : Un projet de loi pour alourdir les sanctions

Photo d’illustration

Le ministère de la Jeunesse et de sport veut combattre le fléau de la violence dans les enceintes sportives.

Pour y parvenir, il compte lancer une campagne de sensibilisation et une démarche juridique se basant sur l’adoption d’un projet de loi sur la lutte contre la violence et la xénophobie dans le domaine sportif en infligeant des peines d’emprisonnement et des amendes contre les auteurs d’actes de violence.

Il s’agit en particulier, du renforcement des sanctions des actes commis sur l’arbitrage et les membres des unités de sécurité et toutes parties apparentées à l’organisation des jeux.

Le projet, composé de 27 articles impose une peine de 6 mois et une amende de 500 dinars contre toute personne qui fait entrer ou lance des fumigènes ou des matériaux solides ou dangereux à l’intérieur du stade lors des événements sportifs.

La même peine sera imposée à toute personne qui a introduit des boissons alcoolisées dans l’enceinte sportive. Le projet de loi prévoit aussi la possibilité d’interdire aux malfaiteurs l’accès aux stades en recourant à une base de données qui contient leurs identités.

Commentaires:

Commentez...