Affaire Marina Gammarth : Les plaignants contre-attaquent

Le 31 août dernier, la Société Immobilière et Touristique Marina Gammarth, répliquait et apportait des précisions concernant l’affaire Marina Gammarth et ce, suite à la diffusion d’une lettre ouverte émanant des copropriétaires de la Marina de Gammarth, adressée au chef du gouvernement Youssef Chahed.

Dans une lettre adressée à Webdo et alimentée de documents, les copropriétaires démentent le Promoteur de la Marina de Gammarth, qui aurait tenté, selon eux, de limiter le mécontentement à six copropriétaires seulement, opposés à l’octroi de la concession du port de Marina Gammarth à Mr Karim Milad.

Ils rapportent qu’une première réunion avec les copropriétaires a permis de formaliser le courrier ci-attaché, qui rappelle l’affaire de la Marina Gammarth et demande au Promoteur de se soumettre à l’Etat Tunisien, courrier signé par au moins une vingtaine de copropriétaires et qui a le soutien de tous les autres copropriétaires à l’origine de la lettre envoyée au Chef du Gouvernement.

Avec ce courrier les copropriétaires « sollicitent également l’intervention du Chef du Gouvernement sur ce dossier où mensonges, tromperies, flagrants détournements des biens de l’Etat, mépris du citoyen tunisien et des investisseurs étrangers (voir courrier ci-joint d’un investisseur étranger désabusé) continuent à être perpétrés par la Société Immobilière et Touristique Marina Gammarth », indiquent dans leur lettre les plaignants.

« Il est temps que l’Etat se penche sérieusement sur le dossier de la Marina de Gammarth, récupère ce qui lui a été subtilisé et mette un point final aux agissements d’un promoteur qui se croit au dessus de la loi », ajoutent-ils.

Rappelons que l’affaire Marina Gammarth, vieille de 10 ans, a refait surface lorsque le député de Machrou Tounes au sein de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Sahbi Ben Fraj, a révélé être en la possession d’un dossier de corruption portant sur la Marina de Gammarth.

Le 25 mai dernier, le réseau Doustourna et les organisateurs de la campagne Manich Msamah ont réactivé cette affaire et lancé plusieurs accusations contre la société immobilière et touristique qui gère le port de plaisance.

Cette dernière a répondu à ce qu’elle a appelé comme des « déclarations mensongères et calomnieuses », de la part du réseau Doustourna et des organisateurs de la campagne Manich Msamah.

Depuis, les plaignants copropriétaires de la Marina de Gammarth et le promoteur se lancent mutuellement les accusations en attendant l’intervention de l’Etat.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...