Quand un ministre fait faux bond à une délégation d’hommes d’affaires !

Quand un ministre fait faux bond à une délégation d’hommes d’affaires !

Par -
Anouar Maârouf, ministre des TIC

Se tient actuellement (du 15 au 19 septembre) à Djibouti ​un forum pour l’investissement dont l’objectif est de relancer le partenariat avec ce pays en plein essor économique.

Une délégation tunisienne composée de trente-cinq hommes d’affaires représentant plusieurs secteurs s’est déplacée à Djibouti dans ce cadre.

Cette ​​ mission de prospection multisectorielle aurait cependant dû être rehaussée par la présence d’officiels tunisiens dont la participation avait pourtant été annoncée.

En effet, côté Tunisien aucun officiel n’était présent puisque le ministre des Technologies et de l’Economie numérique Anouar Maârouf, qui aurait dû présider la délégation tunisienne à Djibouti a fait faux bond à la dernière minute, malgré l’importance de cette mission et les horizons qu’elle pouvait ouvrir à notre pays.

Malgré cette absence surprenante des officiels la délégation Tunisienne composée de trente-cinq hommes d’affaires représentant plusieurs secteurs à savoir l’industrie électrique, l’agro-alimentaire, l’infrastructure de base et les BTP, Assurances, la santé, les TIC, le commerce international, l’environnement, le conseil et la formation, ainsi que l’énergie, a poursuivi sa mission.

Et c’est en l’absence de tout officiel tunisien, que le chef du gouvernement djiboutien et douze​ de ses ministres au Forum Djibouti-Tunisie pour l’investissement et le commerce, organisé en marge de la mission tunisienne de prospection multisectorielle dans ce pays, a démarré ce dimanche 18 septembre.

Signe de l’importance accordée par le gouvernement djiboutien à ce Forum, sa cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée en présence du Premier ministre de ce pays Abdoulkader Kamil Mohamed et ses ministres du Commerce, de l’Investissement,​ de l’Enseignement supérieur et de la recherche, des Affaires religieuses, de la Solidarité nationale, de la Décentralisation,​ ​de l’Education et de la Formation Professionnelle, de l’Habitat, de l’Equipement et des transports, de l’Energie et de l’Intérieur.

Après le ralentissement palpable des échanges des échanges économique de la Tunisie avec Djibouti depuis les années 80, le Tunisia Africa Business Council, organisateur de cette mission compte saisir cette opportunité pour relancer ce partenariat avec un pays en plein essor économique, qui est en train de devenir un Hub pour l’Afrique de l’Est.

Ce n’est peut-être pas l’avis du gouvernement tunisien !

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

video