Chawarma à la viande de chat à El Manar, le ministère de...

Chawarma à la viande de chat à El Manar, le ministère de l’Intérieur dément

Par -
Photo d’illustration | Crédit : mawdoo3
MISE A JOUR 15h45

Dans une intervention sur les ondes d’ifm, la journaliste d’Achourouk, Mona Bouazizi, qui a rapporté l’information, s’en tient à sa version et confirme tout ce qui a été rapporté dans son article paru ce mercredi 13 septembre sur les colonnes d’Achourouk.


MISE A JOUR 15h00

Dans un communiqué publié ce mercredi 13 septembre, le ministère de l’Intérieur est intervenu pour démentir l’information rapportée par le quotidien Achourouk et selon laquelle des dépassements sanitaires menaçant la santé des citoyens tunisiens ont été constatés alors que des unités sécuritaires auraient découvert un sac rempli de têtes de chats dans l’arrière boutique d’un célèbre restaurant situé à El Manar.


Selon Achourouk, dans son édition de ce mercredi 13 septembre,  lorsque les parties concernées ont essayé d’ouvrir une enquête contre le propriétaire du restaurant, l’ambassadeur d’un pays étranger est intervenu personnellement auprès du président d’un parti politique pour le restaurateur.

La même source, qui n’a indiqué ni le nom du restaurant ni le parti impliqué, ajoute que le restaurateur, de nationalité étrangère, jouit d’une « immunité politique », ce qui lui aurait permis de commettre de sérieux dépassements sanitaires menaçant la santé des citoyens tunisiens qui viennent des quatre coins du pays pour manger dans cet endroit.

« Les appareils chargés du contrôle sanitaire rencontrent de plus en plus de difficulté à effectuer leur travail. Plusieurs figures politiques d’un grand parti interviennent pour protéger les hommes d’affaires impliqués dans ce genre de dépassement », ajoute le quotidien, citant une source bien informée.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo