Tunisie : 17.000 cas d’avortement chaque année

L’Office National de la Famille et de la Population (ONFP) a indiqué que 17.000 cas d’avortement sont enregistrés chaque année en Tunisie.

Selon une étude réalisée par l’Office durant le mois de mai, il s’agit du chiffre d’avortements déclarés, qui ont eu lieu dans les établissements de santé reconnus. Le chiffre serait revu à la hausse si on compte les cas qui ne font pas recours aux médecins.

Les femmes célibataires représentent 20% des cas

Les 17.000 cas qui ont été recensés viennent essentiellement des quartiers populaires.

Toujours selon l’ONFP, la majorité écrasante des avortements a lieu chez les femmes mariées (80%). Les femmes célibataires représentent quant à elles, 20% des cas.

Concernant les plus importantes causes d’avortement, on cite le viol, la grossesse hors mariage et la grossesse non-désirée ou non programmée.

Commentaires: