Au sommet du Djebel Zaghouan : Zaouias, failles et poste optique

Crédit photo : Canalblog

Dans la région du grand Tunis, le Djebel Zaghouan est avec ses 1295 mètres, le sommet le plus élevé. L’ascension du point culminant nommé Ras el Guessa se fait en une demi-journée.

Relativement difficile, cette montée au sommet aboutit à une pyramide géodésique à partir de laquelle la vue est admirable.

En règle générale, les visiteurs du Djebel Zaghouan s’arrêtent au niveau de la zaouia de Sidi Bou Gabrine, un saint homme enseveli sur les hauteurs de la montagne où il vécut en ermite.
La faille du Djebel Zaghouan se trouve au sud-est du massif, dans la région nommée El Jouf. Au sud-ouest, se trouve Djebel Jouggar et sa source au pied du Djebel Saidane.

Ce sont ces régions montagneuses, reliées à Bargou, Kesra et Makthar, qui donnent à Tunis cette eau de Zaghouan que l’on transportait par les aqueducs, depuis la nuit des temps.

Construite sur un éperon, la ville de Zaghouan se trouve en contrebas de la montagne et se souvient de l’antique Zica dont il ne subsiste que la porte triomphale et le nymphée du Temple des eaux.

Commentaires: