La Tunisie perd 70 places dans le classement Bâle III

Avec une note de 6,5, la Tunisie occupe désormais la 59ème place dans le classement Bâle III, qui traite la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme dans les pays du monde entier.

Elle perd ainsi 70 places par rapport à l’année dernière, lorsqu’elle occupait la 129ème position avec la note de 4,62.

La meilleure note a été attribuée à la Finlande avec 3,04 et la plus mauvaise à l’Iran avec 8,60.  Notons que plus la note est élevée, plus le risque est important.

Les accords de Bâle III sont des suggestions de nouvelles réglementations destinées au secteur bancaire. Suite à la crise des subprimes en 2007, le FSB (Conseil de stabilité financière) et le G20 de 2010 à Séoul ont contribué à la mise au point de nouvelles mesures de stabilité pour le système bancaire mondial.

Commentaires: