Les soupçons de corruption atteignent le mufti

Suite à une plainte déposée par l’avocat Seifeddine Makhlouf, le mufti de la République Othman Battikh a été traduit devant le pôle judiciaire financier et économique, sur fonds de soupçons de corruption.

La plainte concerne une affaire datant de l’époque où Othman Battikh était ministre des Affaires religieuses, selon laquelle il existe une suspicion de favoritisme au niveau du dossier du pèlerinage de l’année 2015.

En effet, dans une déclaration accordée à Mosaique fm, l’avocat Seifeddine Makhlouf a indiqué détenir des documents prouvant que Battikh a commis des dépassements au niveau du choix des guides qui ont accompagné les pèlerins.

Commentaires: