Après la démission annoncée de F. Abdelkefi, le remaniement ministériel devient imminent

Le ministre Fadhel Abdelkefi a annoncé ce matin qu’il avait présenté sa démission des deux ministères qu’il dirige. Cette double démission a été acceptée par le Chef du gouvernement et justifiée par le fait que le ministre Abdelkefi devrait comparaître devant la justice.

Le ministre des Finances (par intérim) et du Développement économique se considérant comme un justiciable comme tous les autres défendra son dossier devant les cours compétentes et pourra éventuellement retrouver l’un de ses maroquins.

Cette démission annoncée devrait accélérer le processus de remaniement ministériel attendu depuis quelques mois. Ce remaniement pourrait ainsi intervenir dans la foulée de la démission de Abdelkefi et concerner plusieurs départements.

Selon plusieurs analystes, cette démission fragilise encore davantage le gouvernement d’union nationale et mettrait Youssef Chahed dans une position délicate.

Depuis, le début de la campagne de lutte contre la corruption, le gouvernement Chahed qui a engrangé un vaste soutien dans l’opinion publique, est fragilisé par des remous dans la majorité et des attaques ciblant son bilan, un an après son avènement.

Par ailleurs, Fadhel Abdelkefi continuera à gérer les affaires courantes dans les deux ministères dont il avait la charge jusqu’à nouvel ordre.

Commentaires: