Hamadi Jebali : « Béji Caïd Essebsi menace la paix sociale »

Dans un post publié sur sa page Facebook, l’ancien Chef du gouvernement et leader à Ennahdha, Hamadi Jebali, a commenté la question de l’égalité dans l’héritage proposée par le président de la République, à l’occasion de la fête de la femme.

Jebali a indiqué que « le président de la République a de nouveau prouvé qu’il est le premier à enfreindre la loi » à travers le non-respect de l’article 1 de la Constitution. « Béji Caïd Essebsi a pris parti d’une frange de la population au détriment d’une autre. […] Ce qui menace la paix sociale, qui est la base de tout. »

« Le discours prononcé par le président est dangereux de par son contenu religieux. Il représente un une atteinte aux priorités du peuple tunisien », a fait savoir Jebali.

Selon lui, soit que le Chef de l’Etat ignore la différence entre un texte coranique qui fait fonction de loi et un autre pouvant être soumis aux exégètes, soit il le fait par de calcul politique dans le cadre d’un agenda électoral.

« Qu’est ce ces demandes ont en relation avec les intérêts et les priorités de notre peuple, de ses soucis et de ses problèmes qui s’entassent les uns sur les autres. Du chômage à la détérioration du pouvoir d’achat, des injustices sociales et du déséquilibre régional, jusqu’à l’expansion sans précédent de la corruption qui ronge tous les coins de l’Etat et de la société », a-t-il écrit.

 

Commentaires: