Rafik Abdessalem : « Ennahdha n’approuvera pas ce qui s’oppose aux fondements de l’Islam »

Réagissant aux propositions de Beji Caid Essebsi sur l’égalité dans l’héritage entre les deux sexes, le leader au sein d’Ennahdha Rafik Abdessalem a indiqué, dans un post Facebook publié ce mardi 15 août 2017, que son parti n’approuvera pas ce qui s’oppose aux fondements de l’Islam.

Il a dans ce sens appelé « les savants de la Tunisie à trancher dans cette affaire ».

« Avec tout le respect que j’ai envers la commission des libertés individuelles et de l’égalité, il n’est pas normal qu’elle comporte pas un savant de la Zitouna » a-t-il écrit.

Selon question, d’après lui, est de pouvoir concilier entre l’islam et la modernité.

Commentaires: