Aux taxis de Tunis : Il y a du boulot dehors, mais où êtes-vous ?

En cette période de canicule, il est quasiment impossible de trouver un taxi à Tunis. Cette pénurie s’aggrave aux heures de pointe alors que la demande culmine.

Du coup, le spectacle est désolant ! Les gens sont partout, en train de héler les taxis et ces derniers, lorsqu’on les voit, ne font que passer.

Les uns circulent sans plaque afin de souligner qu’ils n’embarqueront personne. D’autres, plus hardis et au mépris de la légalité, négocient la destination et parfois le prix. D’autres sont en stationnement, prenant une pause en attendant la fin des heures de pointe, pour reprendre le travail.

Toutefois, la majorité des taxis disparaissent carrément dans la nature, laissant une demande conséquente sans service rendu.

C’est à se demander si certains taxis veulent vraiment travailler ! Devant cette étrange et malheureuse situation, aucune réaction n’est à noter.

Les usagers se taisent, la police ne verbalise pas et les autorités de tutelle demeurent muettes… Incroyable mais vrai : dans un pays en crise, certains taxis refusent du travail !

H.B.

Commentaires: