Khadija, une Tunisienne ayant fui Daech raconte son calvaire

Khadija, une Tunisienne ayant fui Daech raconte son calvaire

Par -

Khadija, une Tunisienne, a raconté à RT son parcours de Tunis vers Raqqa et la vie infernale dans laquelle elle a été plongée une fois sous l’emprise du groupe terroriste Daech.

Khadija a suivi son mari qui a rejoint Daech. Après trois ans de déception et d’horreur, elle est parvenue à fuir en Turquie et a partagé son histoire : « Mon mari et moi avons fait une énorme erreur en venant en Syrie. Daech n’a rien à voir avec le Coran et la loi de la Charia. Ils tuent toute personne qui s’oppose à eux. Ils ne sont pas sur le droit chemin. C’est l’Etat de Satan, de la tyrannie ».

Quand le mari de Khadija a décidé de renoncer à Daech, la famille est parvenue à s’échapper de Raqqa vers la ville d’al-Mayadeen puis vers la Turquie. Pendant trois ans, sous le «califat», ils ont été témoins de toutes les horreurs contre des femmes et des enfants.

Khadija a ajouté que les enfants malades ne recevaient pas les soins nécessaires à l’hôpital et que les femmes enceintes étaient obligées donner naissance à leurs bébés sur place, sans aucune assistance médicale, souvent en saignant jusqu’à la mort.

« Vous allez à la mairie et vous vous mariez. Si vous avez été mariée et que votre mari a été tué, vous vous mariez de nouveau », a déclaré Khadija, ajoutant que le fait d’être mariée est le seul moyen de protection contre l’esclavage sexuel.

I.B.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo