Douz : Fermeture des vannes du pipeline à Bou Lahbal

Champs pétrolifère

Un groupe de jeunes de la ville de Douz ont fermé, mardi 27 juin, les deux vannes du pipeline à Bou Lahbal, 100 km au sud du centre-ville.

En effet, en signe de protestation pour réclamer l’emploi et la nationalisation des richesses naturelles, ces jeunes organisent depuis quelques jours un sit-in, à l’image de celui organisé depuis des mois à El-Kamour, gouvernorat de Kébili.

Rappelons que des jeunes de la même région se sont dirigés, il y a une semaine à Oum Chiyah (à 70 km au sud de la ville de Douz) où ils ont fermé les deux vannes du gazoduc et du pipeline qui lient plusieurs champs pétrolifères installés au Sahara de Kébili et de Tataouine à la raffinerie de Skhira (gouvernorat de Sfax).

S’exprimant le 22 juin pour évoquer la situation de la production pétrolière et du gaz dans le sud tunisien, la ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, Héla Cheikhrouhou, a estimé que c’est le citoyen tunisien qui payera la facture des interruptions abusives de la production des hydrocarbures.

Commentaires: