Attaque devant une mosquée à Londres : Comment l’assaillant a été épargné par les fidèles

Un homme est mort et huit autres personnes ont été blessées quand une camionnette a fauché des piétons dans le nord-est de Londres, a annoncé la police, ce lundi 19 juin 2017.

« Un homme a été déclaré mort sur les lieux de l’attaque et huit blessés ont été conduits dans trois hôpitaux différents », a indiqué la police dans un communiqué ajoutant que le conducteur de la camionnette, âgé de 48 ans, avait été immobilisé par les personnes sur place et arrêté.

Les personnes sur place, étaient, selon une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, les fidèles de la mosquée qui ont survécu à cette attaque.

En effet, une scène de panique devant la mosquée a été observée, lorsqu’un groupe de fidèles a neutralisé l’assaillant, dès le moment où il a quitté son véhicule.

Les images en témoignent, planqué contre le sol, l’assaillant a été rapidement immobilisé par un groupe de personnes. Mais ce qui est interpellant, c’est que l’agresseur a été épargné par les fidèles malgré quelques coups encaissés alors qu’il essayait de se dégager.

En temps normal, il aurait pu être lynché voire tué, mais les fidèles de la mosquée l’ont préservé afin de le remettre à la police.

Cette vidéo témoigne également de la lenteur de l’intervention policière, selon le témoignage d’un fidèle de la mosquée sur CNN. Le témoin s’est interrogé notamment sur l’absence d’un hélicoptère et d’une présence sécuritaire remarquable comme ce fût le cas avec les autres incidents sécuritaires survenus récemment à Londres.

L’intervention sécuritaire jugée lente, commence à faire couler d’encre en Grande-Bretagne, d’autant plus que la capitale londonienne a connu plusieurs attentats et incidents sécuritaires ces dernières semaines et que les services policiers ont promis une présence sécuritaire accentuée pour prévenir d’autres attaques terroristes.

Une attaque islamophobe de ce genre était prévue en Grande-Bretagne, et les services de renseignement anglais n’ont pas pu l’empêcher.

En tout cas, l’auteur de l’attaque terroriste, qui aurait crié « je veux tuer tous les musulmans », a été transféré à l’hôpital et subira « une évaluation psychologique » selon la police londonienne.

Commentaires: