C’était Tunis au temps du carnaval !

C’était Tunis au temps du carnaval !

Par -

Il n’y a pas si longtemps, un carnaval sillonnait les rues de Tunis avec son cortège de joie et de créativité. Chacun y mettait du sien pour que la fête soit totale. Des semaines durant, on confectionnait des costumes et on construisait des chars pour pouvoir ensuite parader sur les avenues de la capitale en grand équipage.

Des quartiers entiers et des paroisses de la ville n’auraient pour jamais manqué ce rendez-vous annuel de la bonne humeur qui rivalisait d’audace avec les carnavals des villes françaises.

De fait, les carnavals de Tunis avaient été lancés dans la foulée des premiers pas du tourisme et de la mode de l’hivernage. C’était au tout début du vingtième siècle à une époque où le Tunisia Palace et le Majestic venaient de naître.

L’adhésion spontanée de la population à ces fêtes avait aussitôt donné une ampleur inattendue à ces initiatives. Alors, des années durant, Tunis a eu son carnaval dont le défilé gigantesque vit encore dans quelques mémoires. Heureusement que la photographie a préservé ce pan festif de notre mémoire plurielle, riche en processions et en célébrations.

Car, au fond, un fil invisible relie les processions païennes de l’Antiquité à certaines de nos « kharjas » et « moussem », toujours actuels. Ainsi, de l’hommage antique à Dionysos aux fameuses « helquet el aneb » chères aux Marsois, il existe des similitudes incroyables.

Tout comme il existe une proximité frappante entre les carnavals aujourd’hui disparus et notre célébration soussienne de Aoussou, chaque 25 juillet.

Dès lors, peut-être verrons nous un jour renaître de ses cendres le carnaval de Tunis? Sait-on jamais…

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo