Le Grand-Tunis inondé : L’infrastructure a encore une fois lâché !

Le Grand-Tunis inondé : L’infrastructure a encore une fois lâché !

Par -

De fortes pluies se sont abattues, hier lundi 5 mai, sur le Grand-Tunis provoquant la mort d’un jeune homme, électrocuté, à la Manouba, et de grands dégâts matériels dans plusieurs quartiers de la capitale.

Il aura fallu quelques minutes de pluies intenses, pour dévoiler encore une fois la précarité de l’infrastructure de Tunis qui a lâché encore une fois. Les mêmes scènes se reproduisent, des maisons inondées, des routes coupées, et des voitures emportées par les eaux. Les vidéos et photos partagées sur les réseaux sociaux se sont multipliées pour illustrer cette catastrophe.

En effet, aux cités Ettadhamen, Ettahrir, Douar Hicher… des voitures ont été emportées par les eaux, des arbres se sont pliés en deux, des scènes rares dans la capitale Tunis.

Il faut blâmer, selon Riadh Mouakher ministre des Affaires locales et de l’environnement, les constructions anarchiques et les plans d’aménagement dans certains quartiers populaires, sans oublier le système de canalisation des eaux pluviales.

Suite à ces pluies diluviennes, le chef du gouvernement Youssef Chahed a chargé les ministres de l’Intérieur et de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire de prendre les mesures nécessaires et d’assurer une intervention immédiate et rapide.

Le ministre de l’Intérieur a, ainsi, été chargé de l’organisation des interventions urgentes de la protection civile.

En attendant des mesures efficaces pour renforcer une telle infrastructure.

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo