Youssef Chahed : « Je mènerai la guerre contre la corruption jusqu’au bout »

Youssef Chahed : « Je mènerai la guerre contre la corruption jusqu’au bout »

Par -

Le Chef du gouvernement Youssef Chahed est revenu, dans une interview accordée à La Presse et Assabah, sur la récente campagne menée contre la corruption et l’arrestation de plusieurs hommes d’affaires indiquant qu’il s’agit d’une guerre qu’il mènera jusqu’au bout.

Chahed a assuré que les décisions de mise en résidence surveillée ne sont pas restreintes aux personnes déjà arrêtées. Le ministre de l’Intérieur va signer d’autres décisions similaires.

Il a ajouté que contrairement à ce que certains l’estiment, il s’agit d’une guerre réelle et politique déclarée contre la corruption et que le ministre de la Justice a été informée de mettre ce sujet en priorité.

Il a également déclaré que si les enquêtes en cours prouvent l’implication de responsables au sein du gouvernement, des décision seront prises à leur encontre. « On avait déjà commencé cette procédure avec la liste présentée par le président de l’INLUCC Chawki Tabib. Plusieurs personnes y figurant ont été limogées, reçus leur retraite ou gelés », a-t-il ajouté.

Parties soutenant la campagne anti-corruption

Lors de cet interview, le Chef du gouvernement a salué la position prise par la centrale syndicale et les différents partis qui ont exprimé leur soutien à cette campagne. Chahed a souligné que la corruption est un fléau tentaculaire qui a touché plusieurs secteurs, et il faut que tous les Tunisiens s’unissent pour le combattre.

Chahed a ajouté que la campagne a été reçue positivement à l’extérieur de la Tunisie, indiquant que des Chefs de gouvernements et des ambassadeurs ont exprimé leur soutien à cette initiative. Chose qui a été confirmée par le président de la République, Beji Caïd Essebsi, suite à sa participation au sommet du G7.

Lien entre la campagne et les protestations de Tataouine ?

Interrogé sur la possibilité de lien entre la décision d’arrêter des hommes d’affaires corrompus et les protestations de Tataouine, le Chef du gouvernement a expliqué que la campagne a été préparée depuis des mois.

Argent confisqué

Le Chef du gouvernement a indiqué que l’argent restitué a été transféré au fonds de développement, en plus d’une partie consacrée à l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC).

Chahed a ajouté qu’un projet de loi organisant la gestion des biens confisqués est en cours de préparation.

Chahed et les Soltani

En visite au centre des examens à Tunis, Youssef Chahed a annoncé ce dimanche 4 juin 2017 que le gouvernement va prendre les mesures nécessaires pour protéger la famille de Khelifa et Mabrouk Soltani.

Une délégation ministérielle visitera aujourd’hui la maison du martyr pour présenter les condoléances.

I.B.

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo