Festival de Cannes – Un homme intègre

Festival de Cannes – Un homme intègre

Par -
Affiche du film "Un homme intègre"
Affiche du film « Un homme intègre »

 

Festival de cannes 2017Le film iranien Un homme intègre, réalisé par Mohammad Rasoulof a remporté le Prix Un Certain Regard lors de la 70ème édition du Festival de Cannes 2017. Prix amplement mérité.

Synopsis
Reza et Hadis vivent avec leur fils dans une maison à la campagne. Hadis est directrice d’un lycée pour filles et Reza a un élevage de poissons rouges. Ils sont confrontés à une compagnie privée qui souhaite accaparer leur maison et leur terrain. Reza va vouloir résister et faire face.

Réza est droit dans ses bottes. Il refuse les compromissions et la corruption. On le sait d’emblée lorsqu’il préfère aller vendre sa voiture pour rembourser ses dettes plutôt que de payer un pot de vin et les voir réduites.

Et c’est justement cela son problème. Comment un homme si intègre pourrait-il faire face à une société corrompue ? Comment rester droit et honnête en toutes circonstances dans un pays où règnent la trahison, le népotisme, la corruption et l’autoritarisme ? Que peut-il faire seul contre tous ? Comment combattre la corruption lorsqu’elle est absolument partout, à tous les niveaux, dans tous les secteurs ? Tous le savent, tous s’en plaignent, mais tous finissent par s’y plier.

Le beau-frère l’a bien affirmé: on ne peut rien y faire, il faut accepter et entrer dans le système.

Réza a refusé. Et il a absolument tout perdu. Il a été obligé de se battre. Pas à a loyale, pas conformément à la loi, mais en recourant à la ruse et au meurtre. Il a été acculé à se rendre justice lui-même. Est-ce la bonne solution? Que faire lorsque l’on se retrouve dans de telles impasses et que les institutions de l’Etat ne fonctionnent pas? Lorsqu’elles sont à la merci de certaines personnes mafieuses qui exploitent leurs pouvoirs, que faire? Comment se défendre lorsqu’on ne peut plus obtenir justice? Que faire lorsqu’on ne peut pas se faire entendre ?

Reza AKHLAGHIRAD dans le rôle de Reza
Reza AKHLAGHIRAD dans le rôle de Reza

Bien que le thème principal du film soit la corruption, le réalisateur soulève quelques autres travers ou injustices de la société iranienne.

Il aborde par exemple le thème de la religion, ses interdits et le manque de libertés individuelles ou de liberté de conscience.

Le film d’ailleurs commence par une scène où on voit Réza préparer son propre alcool. Il fait fermenter des pastèques pour son usage personnel. Et bien sur, il le fait en cachette. D’ailleurs cet alcool qu’il fabrique, il le boit aussi en cachette, dans une caverne, tout seul, loin des regards.

Alors qu’il est chez lui, tout d’un coup, des gens débarquent et viennent vérifier qu’il n’y a pas d’alcool. Ils fouillent partout. Qui sont ces hommes ? De quel droit ? De quel droit pénètrent-ils ainsi chez les citoyens sans mandat, sans aucun papier officiel, pour vérifier qu’ils ne détiennent pas d’alcool ? De l’inquisition pure et dure !

Pareil pour cette jeune fille renvoyée de l’école sur ordre du rectorat, juste parce qu’elle était d’une religion autre. De quel droit empêche-t-on une personne de poursuivre des études à cause de sa religion ?

Le même problème se pose ensuite lors de l’enterrement. Où enterrer le corps d’une personne non musulmane ?

Soudabeh BEIZAEE dans le rôle de Hadis
Soudabeh BEIZAEE dans le rôle de Hadis

Par ailleurs, on pourrait considérer qu’Un homme intègre est un film féministe. La place de la femme y est importante. Hadis, l’épouse, n’est pas une femme soumise et victime, mais au contraire elle est une femme combattante et qui agit. Elle travaille, elle aide, elle discute, elle se bat…. Elle a sa place dans la famille et la société.

En fait l’image qu’on a de l’extérieur est que la femme iranienne est une femme soumise et effacée. Or lorsqu’on se rend en Iran, on constate à quel point cette image est fausse. Il est vrai que juridiquement la femme iranienne n’a pas de droits, qu’elle ne dispose d’aucune liberté, même pas celle de s’habiller comme elle le voudrait, mais elle a vraiment sa place dans la société. Elle est active, elle est présente, elle est respectée…. Et le film le montre bien.

Un homme intègre est un film politique, courageux et engagé.
Le réalisateur et les acteurs, qui sont excellents, ont pris d’énormes risques en y participant.

Neïla Driss

 

Lire sur le même sujet:

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

MAFF 2019 - Mouhammad Keblawi, président du festival, son épouse et Carina Nilsson, maire de Malmö

JCC 2019

Trois films tunisiens remportent des prix au Festival du Film Arabe de Malmö