Après l’usage de gaz lacrymogène, l’atmosphère devient électrique à Tataouine

Après l’usage de gaz lacrymogène, l’atmosphère devient électrique à Tataouine

Par -

MISE A JOUR I 12h41 I

Le passage frontalier de Dhehiba-Wazen a été fermé du coté tunisien, ce lundi 22 mai 2017, par des manifestants, rapporte Mosaique fm.


MISE A JOUR | 10h40 |

Des habitants de la ville de Tataouine sont parvenus à s’introduire dans le siège du gouvernorat et ont scandé « dégage » au gouverneur Mohamed Ali Barhoumi.


L’atmosphère est devenue électrique à Tataouine où la grève générale a été décrétée ce lundi 22 mai.

Les manifestants ayant décidé d’envahir de nouveau la station de pompage du pétrole gardée par une force conjointe de la garde nationale et de l’armée, celle-ci a riposté en  utilisant du gaz lacrymogène pour leur interdire l’accès à la station.

En parallèle, les habitants de la ville de Tataouine ont commencé à bloquer les routes à l’aide de pneus qu’ils ont incendiés.

Les manifestants auraient même menacé de brûler le siège du gouvernorat en cas d’évacuation par la force des protestataires du site pétrolier d’El Kamour.

Rappelons que les protestataires d’El Kamour ont décidé, par le biais de la coordination des sit-ins, d’appeler à une grève générale, ce lundi 22 mai 2017. Tout le gouvernorat de Tataouine, avec ses établissement publics et privés, est actuellement paralysé.

La décision a été prise suite à la fermeture de la station de pompage du pétrole à El Kamour, après que les sit-inneurs l’aient attaqué. L’armée s’est trouvée obligée de tirer des coups de sommation pour disperser les protestataires.

Rappelons que lors d’une réunion tenue hier, dimanche 21 mai 2017, le chef du Gouvernement Youssef Chahed a ordonné de protéger les sites de production.

La réunion s’est tenue dans la caserne de la garde nationale de l’Aouina, où Youssef Chahed a donné des ordres pour protéger les sites de production après la fermeture de la station de pompage du pétrole de Tataouine, par les sit-inneurs.

AB

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo