ISIE : Chafik Sarsar fixe ses conditions pour revenir

Le président démissionnaire de l’Instance Supérieur Indépendante des Elections (ISIE) Chafik Sarsar n’a pas écarté la possibilité de renoncer à sa décision, et de reprendre le travail à quelques mois des élections municipales.

Sarsar a indiqué que la décision de démission est une décision douloureuse, qui pèse sur les trois membres démissionnaires, mais qu’il poursuivront le travail jusqu’à leur remplacement.

Invité sur Shems fm, Chafik Sarsar a fait savoir que plusieurs personnalités ont tenté de le persuader à revenir sur sa décision, notamment Rached Ghannouchi, Mustapha Ben Jaafar et Mehdi Ben Gharbia.

Interrogé sur la possibilité d’un retour sur la décision de démission, il n’a pas écarté l’idée si jamais il y’a des « garanties ».

Sarsar a fait savoir que l’administration actuelle de l’ISIE devra continuer son travail, qu’il faut respecter le plan fonctionnelle et éviter la confusion des rôles, et qu’il faut comprendre que « la majorité ne crée pas la loi ».

Dans un autre contexte a nié qu’une pression politique soit exercée sur l’instance. « S’il y’en a eu, je l’aurais dit. » a-t-il conclu.

DA

Commentaires: