De Hammamet à Worcester : Le Fabuleux destin d’une chienne canardée par la police municipale

Crédit photo : Harvey Hook/HotSpot Media

L’histoire de Sally, une chienne tunisienne, est digne d’un scénario de film. D’ailleurs le quotidien britannique The Mirror a rapportée son histoire peu banale.

Canardée par la police municipale en 2015

Retrouvée saignante dans les rues d’Hammamet, durant l’été de 2015, après avoir été canardée au niveau de la tête et aux jambes par la police municipale, les secouristes l’ont d’abord crue morte.

Sa blessure à la tête était si importante et couvrait une grande partie de son crâne, qu’elle a eu beaucoup de chance que ses organes vitaux n’aient pas été endommagés.

Elle a ensuite été déplacée dans un refuge pour animaux à Hammamet où elle a été opérée, pour lui enlever quelques fragments de balle de sa tête et de ses jambes.

Voyage en Europe

En décembre 2015, l’association caritative britannique « Rescue Animals of North Africa: RANA », qui prend soin des chiens et chats « indésirables », a décidé que Sally voyagerait vers l’Europe pour recevoir de meilleurs soins de longue durée.

La chienne est donc passée d’Hammamet en France puis au Royaume-Uni, à Worcester, où elle a été récemment adoptée par Ed, Tania Morris, un couple qui prend soin des animaux handicapés.

Crédit photo : Harvey Hook/HotSpot Media

« Sally a été déplacée à maintes reprises durant ces deux dernières années et durant tout ce temps, elle n’a pas réussi à se séparer de ses baguettes et a continué à utiliser ses coudes pour ramper.

Nous espérons investir dans une paire spéciale de jambes 3D imprimées pour l’aider à marcher à nouveau. », a indiqué Tania.

Les radiographies de Sally ont récemment été examinées par un vétérinaire britannique qui a indiqué au couple que ses jambes, encore criblées de fragments de balles, étaient dans une si mauvaise condition qu’il serait préférable de ne pas les opérer.

Le couple ne s’est pas arrêté à ce niveau. Tania a déclaré qu’elle espère faire une collecte de dons pour acheter un ensemble de prothèses par impression 3D, afin de donner à Sally la meilleure mobilité possible.

« Je ne sais pas par où commencer et je cherche de l’aide de quiconque. L’effort de sauvetage à travers les pays a été formidable, mais nous devons donner une belle fin à l’histoire de Sally en l’aidant à marcher de nouveau.

Nous sommes tombés amoureux de son esprit doux et aimant et de son amour incroyable pour les humains, malgré les choses terribles qui lui sont arrivées. Elle veut plaire à tous et, bien que ce soit tôt, elle est déjà amie avec les autres chiens de la maison, » a indiqué Tania.

« Après tout ce qu’elle a traversé, nous ne pouvons pas nous reposer jusqu’à ce qu’elle ait une meilleure mobilité. […] Elle voulait vivre et veut maintenant marcher ».

Un site à d’ailleurs été mis en place pour aider Sally à marcher à nouveau : https://www.gofundme.com/Prosthetics-for-Sally

Mojito, le caniche tué devant son domicile

La photo de la femme dévastée, portant un caniche abattu entre ses bras, fait le tour du web durant le mois de mars. La police municipale avait à l’époque éliminé Mojito, un caniche, se trouvant sur le trottoir devant la maison de ses maîtres.

Tué de sang froid, l’affaire de ce chien a mis la lumière sur les pratiques d’abattage des chiens errants en Tunisie. Plusieurs images désolantes, horrifiantes, d’animaux jetés sans vie dans les rues, dans des flaques de sang, notamment à Tunis, ont été partagées, en vue de mettre fin à ces méthodes qui sont loin de représenter une solution radicale à ce phénomène.

I.B.

Commentaires:

Commentez...