La visite de Youssef Chahed à Tataouine, interrompue

MISA A JOUR | 15H33

La délégation gouvernementale a décidé de suspendre sa visite au gouvernorat de Tataouine. Selon Mosaique fm, les raisons de cette décision sont inconnues.


MISE A JOUR | 14H30

Selon Ahmed Maïz, membre de la coordination des sit-inneurs d’El Kamour à Tataouine les protestataires réclament 2000 emplois auprès des compagnies pétrolières, dans l’immédiat.

Il a également déclaré sur les ondes de Mosaique FM affirmé que les sit-inneurs veulent que le gouvernement consacre une partie des bénéfices issus du secteur pétrolier aux projets de développement à Tataouine.

Ahmed Maïz a aussi souligné que les mesures annoncées par le chef du gouvernement ne prévoient que 60 emplois dans le secteur pétrolier et que toutes ces mesures d’une manière générale ne répondent pas aux attentes des habitants de la région ajoutant que la visite de Chahed n’a pas conduit à l’apaisement.


MISE A JOUR | 14H00

Youssef Chahed a annoncé 64 décisions en faveur du gouvernorat de Tataouine, mais les représentants des protestataires, présents à la réunion de pourparlers, ont exprimé leurs refus des 64 décisions du chef du gouvernement.


MISE A JOUR | 13H40

Des « dégage » ont été scandés devant le siège du gouvernorat de Tataouine, où le Chef du gouvernement Youssef Chahed présidait la délégation ministérielle, rapporte Mosaique fm.


Le Chef du gouvernement est en visite ce jeudi 27 avril 2017 au gouvernorat de Tatatouine, qui connait depuis des semaines des vagues de protestations.

C’est donc dans un contexte difficile que le chef du gouvernement effectue ce déplacement où les protestataires poursuivent leur sit-in notamment dans la région d’El Kamour. D’ailleurs, une grève générale a été décrétée le jour de cette visite.

Chahed à Beni Mhira

Les protestataires revendiquent, essentiellement, que 20% de la production pétrolière soit consacrée au développement à Tataouine et le recrutement d’un membre de chaque famille dans les sociétés pétrolières opérant dans la région ainsi que le transfert des sièges de toutes les compagnies installées au désert, de Tunis vers Tataouine.

Au début de sa visite, Chahed est passé par Beni Mhira, où il a annoncé la création d’une nouvelle délégation. Il a également ordonné de trouver une solution au dossier des terrains communs à Tataouine.

DA

Commentaires:

Commentez...