Tunisie : L’amendement de la Loi 52 adopté par l’ARP

Les députés de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) ont adopté, ce mardi 25 avril 2017, l’amendement de la Loi 52 relative à la consommation et le trafic des stupéfiants.

Lors du vote, 140 députés présents se sont prononcés ; 133 députés ont voté pour, 2 contre et 5 se sont abstenus.

Ce vote a été l’occasion pour de nombreux opposants à cette Loi 52 dans son ancienne version, d’exprimer leur satisfaction à l’instar de l’avocat Ghazi Mrabet.

« Les députés viennent de voter l’article modifiant la loi 52. Ce qui permettra aux juges d’apprécier au cas par cas les circonstances atténuantes pour tout inculpé ».

« Je pense aux 120.000 victimes qui ont connu les prisons pour un joint et aux milliers d’autres qui ont eu à leur encontre des jugements par contumace parmi lesquels ceux qui ont dû quitter le territoire tunisien pour échapper à la justice ».

« Aujourd’hui c’est un cauchemar qui se termine même si cette nouvelle loi ne règle pas tous les problèmes. Nos députés doivent revenir rapidement à la discussion du projet 79/2015 », a-t-il lancé.

AB

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...