Au lieu d’organiser une « dakhla », des élèves ont préféré faire un don à leur camarade cancéreux

Du 17 au 29 avril 2017, tous les lycées tunisiens vivent sur le rythme du bac sport, événement attendu chaque année marquant le début des épreuves pour les futurs bacheliers.

La « dakhla », entre autres, est une prestation artistique organisée par les élèves des différents lycées, qui entrent en compétition entre eux pour faire parler d’eux et présenter le plus beau spectacle. Des milliers de dinars sont donc dépensés lors de ce phénomène devenu, au fil des années, une tradition.

L’exception vient cette année du cîté de Gabès, où des élèves du lycée privé « Soumoud » ont préféré verser le montant collecté pour la « dakhla » au profit d’un de leur confrère.

La directrice du lycée, Maha Farhat, a indiqué à Mosaique fm, que c’est la deuxième fois que les élèves prennent l’initiative et optent pour une action humanitaire au lieu d’organiser une « dakhla ».

Cette année, ils ont choisi de faire don du budget des festivités à leur collègue touché par le cancer pour l’aider durant la phase de soins.

Rappelons que l’année dernière, les élèves du lycée pilote de Gabès ont préféré, au lieu de faire une « dakhla » classique, aller rendre visite à des enfants malades à l’hôpital régional. Le budget a été utilisé pour acheter des cadeaux.

I.B.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...