La ministre de la Femme propose la peine de mort contre les agresseurs sexuels sur enfants

La ministre de la Femme et de la famille Naziha Laabidi, a proposé ce lundi 24 avril 2017 des sanctions allant jusqu’à la peine de mort en cas d’agression sexuelle sur enfant.

En effet, lors de la tenue du parlement de l’Enfant ce lundi, Laabidi a indiqué que le gouvernement est déterminé à engager des peines sévères contre les ceux qui commettent des agressions sur des enfants, rapporte MosaiqueFM.

Le Parlement de l’Enfant a tenu, lundi, une séance plénière à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) au cours de laquelle Hazem Tastouri a été élu Président du Parlement pour le mandat 2017-2018 avec 78 voix.

Mohamed Yassine Alia et Nourchen Abidi ont été élus respectivement Premier Vice-président (62 voix) et deuxième vice-président (53 voix).

Commentaires:

Commentez...