Les mouvements sociaux ont pris une tournure politique, selon l’UGTT

Les mouvements sociaux ont pris une tournure politique, selon l’UGTT

Par -
Crédit photo : Tataouine TV.

Le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Bouali Mbarki est revenu, dans une déclaration accordée à Shems fm, sur les protestations observées dans plusieurs régions du pays, depuis quelques semaines, notamment à Tataouine.

Selon lui, la scène actuelle est « floue » et ces mouvements protestataires ont pris une tournure politique et ont dévié de leurs objectifs pincipaux, ajoutant que des partis ont dirigé quelques unes de ces protestations et ont appelé à des journées de colère.

« Ces partis sont intervenus et ont soutenu ces mouvements car ils ont des buts purement électoraux qu’ils veulent atteindre », a-t-il expliqué.

Mbarki a appelé toutes les parties politiques, gouvernement et opposition,à assumer leurs responsabilité indiquant qu’une crise politique aura des conséquences grave pour le pays.

Le Chef du gouvernement avait annoncé que les protestations observées sont les résultantes  de promesses irresponsables.

« Je comprends les jeunes qui protestent. Six ans après la révolution, les revendications de certaines régions demeurent les mêmes. Ces protestations sont les résultantes de promesses non sérieuses et irresponsables faites sous pression.

Des promesses que les gouvernements n’ont pas pu mettre en oeuvre. Il faut restaurer la confiance avec ces jeunes, qui demandent à ce que l’Etat soit honnête avec eux. J’ai toujours été honnête : on ne donne plus de promesses qu’on ne peut pas tenir », avait-t-il indiqué.

DA

 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo