« Nidaa Tounes infiltré par Ennahdha »… Ça a dérangé !

Le journaliste Néji Zaïri est revenu sur l’affaire de censure et la polémique créée par le dernier épisode de son émission « Le rendez-vous », qui n’a pas été diffusée par la chaîne Hannibal TV.

Dans une déclaration accordée à Shems fm, Néji Zaïri a indiqué que son invité, Ridha Belhaj, ancien directeur du cabinet présidentiel, avait déclaré lors de l’émission que le parti Ennahdha a infiltré Nidaa Tounes dans le but d’y créer le chaos et la division.

« Ces déclarations, en plus de celles concernant le plan préparé pour le départ de Habib Essid, ont dû déranger des parties politiques, qui ont exercé une pression sur la chaîne pour « alléger » le contenu de l’émission », a-t-il déclaré.

Rappelons que Ridha Belhaj avait directement pointé du doigt l’actuel directeur du cabinet du président de la République, Slim Azzabi. Selon lui, c’est ce dernier qui était derrière la suppression de l’émission, soulignant que Azzabi avait fait pression sur des fonctionnaires de la chaîne Hannibal TV, pour supprimer des extraits de l’émission.

En réponse, le directeur de la chaîne Hannibal TV, Zouhaier Gombri, a déclaré à Shems fm, que « gouvernement ou opposition, la ligne éditoriale de la chaîne ne permet de porter atteinte à quiconque ».

Concernant les déclaration de Ridha Belhaj, portant sur l’intervention de Slim Azzabi pour la suppression de quelques extraits de l’émission, le directeur de Hannibal TV a nié cette information.

DA

Lire aussi :

Commentaires: