Historiques mais peu connues : Les mosquées de la rue des Teinturiers

Historiques mais peu connues : Les mosquées de la rue des Teinturiers

Par -
Crédit photo : Hatem Bourial

Les mosquées de la rue des Teinturiers, dans le faubourg de Bab El Djazira, sont un patrimoine des plus intéressants. Au nombre de deux, elles interpellent le regard du passant et ont une longue histoire.

Fondée en 1717, par Hussein Ben Ali, le premier bey husseinite, la Mosquée Al Jadid est l’une des plus récentes parmi les mosquées historiques de la capitale.

Crédit photo : Hatem Bourial

Cette mosquée fait partie d’un ensemble qui comprend la tourba de Sidi Kacem Sebabti et la medersa Al Jadida. Cet ensemble se trouve en plein coeur de la rue des Teinturiers, à l’angle de la rue Sidi Kacem.

La mosquée se caractérise par son minaret octogonal de style ottoman. On y voit également des carreaux de céramique qu’on dit importés de Turquie.

Crédit photo : Hatem Bourial

La construction de cet ensemble s’est faite aux frais de Hussein Ben Ali, fondateur de la dynastie husseinite.

Un peu plus loin dans la même rue, non loin de la mosquée Sidi Béchir, se trouve la petite mosquée Harmel qui date du dix-septième siècle.

Cette dernière mosquée est malheureusement enserrée de toutes parts par les étalages et il est difficile d’admirer son style sobre, seulement visible sur les anciennes cartes postales.

La mosquée Harmel

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo