Nidaa Tounes et Ennahdha veulent mettre la main sur la justice, selon Mourad Hmaidi

En réponse à l’adoption du projet de loi amendant et complétant la loi relative au Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), le député du Front Populaire Mourad Hmaidi a pointé du doigt la coalition au pouvoir, Nidaa Tounes et Ennadha.

Dans une déclaration accorée à Shems fm, Hmaidi a indiqué que ces deux sont les principaux responsables de l’échec de la mise en place du CSM dans les délais.

Selon lui, Nidaa Tounes et Ennahdha veulent mettre la main sur la justice et contrôler le pouvoir judiciaire.

« La coalition gouvernementale veut avoir une partie au CSM et avoir une sorte de controle sur ses membres pour que les deux partis les exploitent suivant leurs intérêt », a-t-i indiqué.

De son coté, le député et leader d’Ennahdha Noureddine Bhiri a riposté en déclarant que plusieurs députés et blocs parlementaires ont voté pour ce projet de loi, et non pas seulement Nidaa Tounes et Ennahdha.

DA

Commentaires: