Fondée en 1922, l’Olympique du Kef est l’un des plus anciens clubs...

Fondée en 1922, l’Olympique du Kef est l’un des plus anciens clubs tunisiens

Par -
L’OK en 1956
A la mémoire de Gaby Biolchini

Il fut un temps où le football du nord-ouest de la Tunisie regorgeait de talents et d’équipes qui se disputaient le championnat du district Medjerda.

L’Olympique du Kef est l’une de ces équipes prestigieuses aux côtés de l’Association sportive de Souk el Arbaa, l’actuelle Jendouba Sports, ou de l’Olympique de Béja.

A cette époque, les challengers étaient nombreux et avaient pour noms le Stade Sportif de Bouarada, l’Etoile de Ghardimaou, le Club des Cheminots de Gaafour, le Medjerda Sport de Medjez el Bab ou le Sporting Club de Tabarka.

L’Olympique du Kef a été créée le 17 mai 1922, ce qui fait de cette équipe l’une des premières en Tunisie, après l’Espérance et le Club Africain, et avant l’Etoile du Sahel ou le Club Athlétique Bizertin.

Toutefois, l’histoire du foot au Kef commence bien avant, en 1914, lors de la fondation de la Française du Kef, première équipe de la région. Tous Français, plus rarement Italiens, les joueurs de cette équipe avaient pour noms Guérand, Bernais ou Petit.

C’est donc en 1922 qu’une équipe composée de joueurs tunisiens vit le jour sous l’impulsion de Brahim Ben Moussa. Cette équipe prit d’abord le nom d’Etoile du Kef mais ne put s’imposer à cause des multiples embûches semées sur son parcours.

Plus tard, en 1945, naîtra une seconde équipe keffoise qui portera le nom de Jeunesse sportive du Kef. Cela ouvrira la voie à une grande fusion qui allait mêler les joueurs des trois équipes de la ville. C’est ainsi qu’en 1946 sera adopté le nom d’Olympique du Kef pour désigner cette équipe qui fédérait toutes les communautés.

L’équipe de foot du Kef allait se distinguer par un parcours brillant en Coupe de Tunisie en 1956 et une accession en Division nationale en 1958.

Parmi les joueurs de cette époque, nous pouvons citer Noureddine Ben Jilani, Gaby Biolchini, Ridha Mechri ou Charles Bernasconi qui était à la fois sur le terrain et à la vice-présidence.

Angelo Scinto était alors le directeur sportif de l’OK dont le comité était multiconfessionnel à l’image du Kef de l’époque. Ainsi, Elie et Jacob Allali comptaient parmi les membres influents de ce comité directeur.

Tels sont les premiers pas de l’Olympique du Kef dont les couleurs sont le rouge et le noir !

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

video