Leïla Chettaoui accusée par Nidaa Tounes d’être à l’origine de la fuite...

Leïla Chettaoui accusée par Nidaa Tounes d’être à l’origine de la fuite de l’enregistrement

Par -
Crédit photo : Facebook Leila Chettaoui.

L’affaire de l’enregistrement audio fuité de la réunion du bureau politique de Nidaa Tounes a de nouveau refait surface. Le député et membre de la commission de l’ordre intérieur au sein de Nidaa Tounes, Tayeb Madani, a indiqué à Shems fm, que c’est la députée Leïla Chettaoui qui est à l’origine de la fuite de l’enregistrement audio.

Madani a fait savoir que la députée n’a pas agi seule, et qu’il y a une deuxième personne qui l’a aidée. Cette personne n’a pas encore été identifiée, selon lui.

« Le parti a eu recours à des experts et techniciens de son pour analyser l’enregistrement et déterminer les responsables. […] Des sanctions ont été prises à l’encontre de Leïla Chettaoui, mais je préfère ne pas les annoncer actuellement », a-t-il ajouté.

Rappelons que dans l’enregistrement audio, Hafedh Caïd Essebsi a appelé au limogeage du conseiller auprès du chef du gouvernement Iyed Dahmani et s’est opposé à la nomination de Khalil Ghariani à la tête du ministère de la Fonction publique.

Il s’est également montré méfiant par rapport au nouveau secrétaire d’Etat au commerce, Abdellatif Hmem, qui est proche des fils Loukil qui sont, à leur tour, proches d’Ennahdha, selon ses dires.

Hafedh Caïed Essebsi a également critiqué le régime parlementaire, ajoutant que l’instauration d’un régime présidentiel s’impose pour sortir de la crise politique.

I.B.

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo