Tunisie : Le déficit des caisses sociales a quasiment doublé en 2...

Tunisie : Le déficit des caisses sociales a quasiment doublé en 2 ans

Par -

Le déficit des Caisses sociales continue de se creuser, selon le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, ajoutant qu’il atteindrait, en 2017, 1,1 milliard de dinars contre 664 millions de dinars en 2015, d’où la nécessité de trouver des solutions urgentes avec la contribution de tous les partenaires sociaux.

S’exprimant à l’ouverture, ce lundi 13 mars 2017, d’une journée d’études sur la réforme des systèmes de sécurité sociale, organisée par l’académie de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) en collaboration avec l’organisation internationale du travail (OIT), le ministre a souligné que les systèmes de sécurité sociale en Tunisie constituent un acquis dont le pays peut s’enorgueillir puisqu’ils favorisent la consolidation de la justice sociale, rapporte l’Agence TAP.

800 MD pour éviter l’effondrement du système de sécurité sociale

Il a, cependant, ajouté que ces systèmes sont en difficulté, étant donné que les cotisations des affiliés constituent l’unique source de financement, ce qui a aggravé, au fil des ans, le déficit des caisses sociales.

Il est impératif, a-t-il dit, de diversifier les sources de financement pour contenir ce déficit, rappelant que l’Etat est intervenu pour renflouer le budget de ces caisses par le versement de 300 millions de dinars en 2016 et 500 millions de dinars en 2017 afin d’éviter l’effondrement du système de sécurité sociales face au retard pris dans l’opération de réforme.

Déficit structurel

Ces mesures, a-t-il dit, demeurent insuffisantes puisque le déficit des caisses est un déficit structurel, soulignant que la réforme doit s’opérer d’une manière consensuelle et avec la participation de toutes les parties, citant en particulier, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) et l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA).

Il a suggéré le recours à des mesures diversifiées telles que la gouvernance, la diversification des sources de financement, la révision de l’âge de départ à la retraite et l’adhésion des travailleurs du secteur informel à la sécurité sociale.

AB

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo