A Ksar Ghilane : Le mystérieux « castellum » romain de Tisavar

Le nom antique de Ksar Ghilane est Tisavar. Les visiteurs de cette région désertique du sud tunisien ne manquent jamais de se rendre à dos de chameau aux ruines du fort romain qui se trouve non loin du Ksar Ghilane actuel.

Ce fort a été construit sous le règne de l’empereur Commode et constituait un poste avancé sur la frontière romaine, le fameux « limes ».

Le fort de Tisavar garde sa structure rectangulaire, son chemin de ronde et sa cour au centre de laquelle se trouve un ancien temple dédié à Jupiter, dieux des dieux.

Autour de la cour, une vingtaine de cellules témoignent encore de l’habitat des soldats romains de Troisième légion Auguste, armée romaine d’Afrique.

Fouillé en 1900, ce site garde de beaux restes et a connu un épisode remarquable durant la campagne de Tunisie en 1943.

En effet, ce fort avait servi de bivouac aux soldats de la colonne Leclerc qui étaient remontés vers le nord via Ksar Ghilane.

Une plaque commémorative à l’entrée du village témoigne de cet événement. Le fort aussi dans la solitude des sables raconte à sa manière une histoire longue de plusieurs siècles.

Commentaires: