M. Gammoudi : « On ne demande pas le limogeage de Jalloul… mais sa démission ! »

Mastouri Gammoudi
Mastouri Gammoudi, secrétaire général du syndicat de l’enseignement de base

Le secrétaire général du syndicat de l’enseignement de base Mastouri Gammoudi a déclaré, ce vendredi 24 février 2017, que les mouvements protestataires dans le secteur de l’Education ne vont pas cesser avant la démission du ministre de l’Education Néji Jalloul.

Arrivées dans une impasse, les négociations avec le ministre de l’Education ne sont plus utiles, selon Gammoudi.

Pour lui, le syndicat ne demande pas le limogeage de Jalloul mais plutôt sa démission, comme si ce n’était pas la même chose.

Sur les ondes de Mosaïque Fm, Mastouri Gammoudi a rappelé que l’UGTT était à l’origine du limogeage du ministre de la Santé Saïd Aïdi, insensible, parait-il, à leurs requêtes par le passé.

Pour ce qui concerne Néji Jalloul, il a, lui aussi, échoué en tant que ministre de l’Education, selon Gammoudi. Preuve en est les maladies qui guettent les écoles et le manque de matériels de différents établissements sous sa tutelle.

Pour Gammoudi, rien n’empêche Jalloul de subir le même sort que l’ancien ministre de la Santé Saïd Aïdi.

Il y a lieu de rappeler que le fossé entre les syndicalistes et le ministre de l’Education, Néji Jalloul ne cesse de se creuser. Leur relation a toujours été bien tendue, avec des scènes de protestations devenues normales et ponctuée, de temps à autre, de grèves sectorielles.

Lire aussi:

Commentaires: