EN de hand : Un entraîneur français ou espagnol pour remplacer Hafedh...

EN de hand : Un entraîneur français ou espagnol pour remplacer Hafedh Zouabi

Par -
Hafedh-Zouabi-hand
Hafedh Zouabi limogé pour objectifs non atteints

Comme c’était dans l’air depuis le retour de l’équipe nationale de handball des championnats du monde qui se sont déroulés en, France du 11 au 29 janvier dernier : Hafedh Zouabi n’est plus l’entraîneur de l’équipe nationale de handball. En effet, le Bureau Fédéral de la Fédération Tunisienne de handball a pris la décision unanime de limoger le sélectionneur national Hafedh Zouabi.

Comme elle le précise dans son communiqué officiel, le Bureau Fédéral s’est à la fois appuyé sur le rapport de la Direction Technique Nationale et sur les clauses du contrat liant la fédération au sélectionneur et qui prévoyaient d’atteindre certains objectifs sportifs : les quarts de finale des jeux olympiques et les huitièmes de finale des championnats du monde.

Sur ce plan, il faut dire que l’équipe nationale est passée largement à côté de ces seuils de performances puisqu’elle a été éliminé de piteuse manière à Rio aux Jeux Olympiques et n’a pas fait que d’obtenir une peu glorieuse 19ème place au dernier Mondial, l’une de ses pires performances des vingt dernières années.

De plus, il faut relever que les relations entre les deux parties étaient déjà tendues y compris avant les derniers championnats du monde puisque le président de la FTHB a souligné qu’il aurait aimé, et que cette idée lui a effleuré l’esprit, limoger Hafedh Zouabi avant même cette compétition, mais que le temps lui a manqué et qu’il n’a pas voulu tout chambarder en s’engageant dans une aventure qui pouvait s’avérer imprévisible.

Mais, et revanche, le Bureau Fédéral a maintenu sa confiance à l’entraîneur adjoint, Mohamed Ali Seghir, qui a été confirmé à son poste en tant qu’entraîneur fédéral chargé de l’équipe nationale juniors.

Une décision logique sachant que Mohamed Ali Seghir a toujoiurs joué aux pompiers rendant de grands services au BF et handball national ne rechignant jamais à assumer des responsabilités même dans les conditions les plus difficiles comme lorsqu’il n’a pas hésité à prendre en mains la sélection féminine lors des derniers championnats d’Afrique alors complètement délaissée et avec laquelle il était parvenue en finale.

Le prochain coach serait, dit-on, français ou espagnol.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Conférence de presse des JCC 2017