Aux Vendredis de Dar Sebastian : Féminisme, Flaubert et Liberté

Najet-Abdelkader-Fakhfakh
Najet Abdelkader Fakhfakh

Les Vendredis de Dar Sebastian, nouvellement institués au Centre culturel international de Hammamet, atteignent peu à peu leur vitesse de croisière.

Nés d’un partenariat entre Moez Mrabet, directeur du CCIH, et deux associations qui sont le Cercle Ibn Rochd et la section Cap Bon de l’Association démocratique des Français de l’étranger (ADFE), ces rencontres vont se poursuivre en février avec un calendrier des plus motivants.

Après avoir reçu Jalila Baccar, les Vendredis s’apprêtent à donner la parole à Najet Abdelkader Fakhfakh qui dressera une histoire de la femme tunisienne à partir de son ouvrage « La Liberté en héritage ». Cette rencontre aura lieu le vendredi 10 février à 16h.

Ensuite, une séance sera placée sous le signe de la littérature et de « Flaubert en Tunisie ». Elle permettra de retrouver les traces de Gustave Flaubert séjournant en Tunisie au milieu du dix-neuvième siècle, à la recherche de la Carthage antique. Cette rencontre avec Hatem Bourial aura lieu le 17 février à 16h.

Le dernier rendez-vous de ce mois de février sera consacré au thème « Savoir, intelligence et liberté » et aura pour conférencier le professeur Hamadi Ben Jaballah. Cette rencontre aura lieu le 24 février à 16h.

Avec des débats ouverts et de haut niveau, les Vendredis de Dar Sebastian investissent plusieurs thématiques et se placent dans une perspective interdisciplinaire tout en ayant le projet de faire la part belle aux intellectuels et à la société civile.

Commençant sous le signe du féminisme avec Jalila Baccar et Najet Abdelkader Fakhfakh, ce février se poursuivra en déclinant littérature et philosophie. Au grand bonheur du public très international du CCIH.

HB

Commentaires:

Commentez...