Trump donne 30 jours à ses généraux pour trouver un plan contre l’EI

trump

Dans un décret signé, hier 28 janvier, par le nouveau locataire de la Maison-Blanche, les responsables militaires américains ont reçu l’ordre de pondre d’ici fin février un plan pour en finir avec le groupe État Islamique.

Ce plan devrait donner plus de moyens au nouveau secrétaire de la défense James Mattis, couramment connu sous le nom mad dog (l’enragé), dont voici les grandes lignes annoncées lors d’un point de presse et rapportées par l’AFP :

« Donner plus de latitude aux troupes pour combattre l’EI, s’attaquer à Daech sur tous les fronts y compris sur internet et proposer des mécanismes permettant de priver les djihadistes de financement… le tout dans le respect des lois internationales ».

Ainsi, le président remplit l’une de ses promesses de campagne. En septembre dernier il avait déjà annoncé qu’il avait un plan contre l’EI. Son plan est de donner un ultimatum à ses généraux pour trouver un super plan !

Parmi tous les décrets signés par Trump, celui de la lutte contre l’EI trouvera indéniablement un écho positif. Parallèlement, le président russe Poutine et Trump ont eu un entretien téléphonique hier, 28 janvier, au sujet d’une « réelle coordination contre l’EI en Syrie ».

IB

Commentaires:

Commentez...