Les négociations sociales dans le secteur privé et la crise des caisses sociales, priorités de l’UGTT

Noureddine Taboubi 2Le nouveau secrétaire général de l’Union Générale des Travailleurs de Tunisie (UGTT), Noureddine Taboubi, a affirmé, vendredi 27 janvier 2017, que la priorité sera accordée aux dossiers des négociations sociales dans le secteur privé, la crise des caisses sociales et aux politiques publiques en matière de santé et d’éducation.

Dans sa toute première déclaration à la presse après son élection, Noureddine Taboubi a fait remarquer que « les attentes des travailleurs dans le secteur privé ont trop duré et qu’il importe de coopérer avec l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), partenaire de l’UGTT, pour trouver un accord sur les majorations salariales par le biais d’un dialogue sérieux tout en tenant compte des conditions des entreprises, de la détérioration du pouvoir d’achat et de la faiblesse des salaires dans ce secteur ».

Il a, par ailleurs, affirmé que l’UGTT « œuvrera à trouver une solution à la crise des caisses sociales, d’autant qu’elle avait réalisé une étude à ce sujet ».

« Le nouveau bureau politique prêtera aussi son intérêt pour les dossiers de l’éducation et des politiques d’enseignement, notamment au niveau des contenus et des méthodologies pour lesquels l’UGTT a présenté des propositions préparées par les structures sectorielles », a-t-il précisé.

Le nouveau secrétaire général de l’UGTT a, d’autre part, réaffirmé le souci de la centrale syndicale de protéger les entreprises publiques, de prêter une attention particulière au secteur de la santé qui, selon lui, se trouve dans une situation difficile.

Il a enfin attiré l’attention sur l’importance de la révision de la loi sur la fonction publique et la loi 78-85 du secteur public.

AA

Commentaires:

Commentez...