Avec un appui de 6 millions de dinars : Le Japon au plus près des initiatives locales en Tunisie

Tunisie-JaponSusumu Hasegawa, ambassadeur du Japon en Tunisie, a trouvé une belle formule pour décrire le soutien de son pays aux initiatives tunisiennes dont les femmes sont les principales bénéficiaires.

Prononçant un discours hier à La Goulette, à l’occasion du nouveau don japonais au Centre sectoriel de formation en habillement, l’ambassadeur s’est exclamé: « Le Japon est pour une société où les femmes brillent ».

Ce don d’une valeur de 126.000 dinars vient apporter des équipements performants pour la formation de plus de 200 femmes dans le domaine du dessin et de la couture.

Ce nouveau don vient ainsi consolider le travail de terrain d’une volontaire japonaise qui a travaillé dans ce centre, vulgarisant des techniques par moulage, et vécu le quotidien des femmes tunisiennes entre 2012 et 2015.

Il faut noter que ce don s’inscrit dans une stratégie plus large qui a permis de soutenir les organisations non gouvernementales, les collectivités locales et plusieurs établissements éducatifs.

Une enveloppe globale de 6.790.000 dinars a été consacrée à 119 projets de proximité venant en appui à de nombreuses organisations.

Ces projets ont ainsi bénéficié à des centres de rééducation et au transport des handicapés à Beni Khedache ou Mahdia.

Ils ont également apporté un appui à écoles primaires ou ateliers de tapisserie à Teboursouk ou Siliana.

Dans le domaine de la Santé, un dispensaire a été rénové à Utique et un centre de dépistage du cancer installé à Sfax.

La diversité de ces projets et leur caractère local souligne bien que l’appui japonais au développement de la Tunisie ne se cantonne pas aux grands projets (pont de Radès, réseau ferroviaire métropolitain) mais prend en considération l’échelle locale et la promotion de la femme.

Cette tendance durable devrait se poursuivre et se concrétiser par de nombreux nouveaux projets.

Commentaires:

Commentez...